Greg Stackhouse Prevost : Mississippi Murderer (Mean Disposition Records)

Publié le par Patrick Foulhoux

Greg Stackhouse PrevostLe mythique chanteur des Chesterfield Kings revient sous son propre nom avec un nouvel album au piment d’Espelette. La dégaine drag-queen à la New York Dolls n’est pas un costume de circonstance. Le cocktail Stones / Stooges est toujours de mise. Avec une voix mixant Iggy, Jagger et Johansen, Prevost avoine un disque agrémenté de reprises du terroir ayant bénéficié d’un rafraîchissement (Stones, Donovan, Robert Johnson, Blind Willie Johnson). Prevost n’invente pas le fil à couper l’eau tiède, mais son disque est éblouissant. Un vrai grand disque de rock qui mérite amplement cette Appellation d’Origine Contrôlée. Une grosse et très agréable surprise de ce début d’année.

 

AAA 

Publié dans Musique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article